La Disparition de Stephanie Mailer
Auteurs   Dicker, Joël (Auteur)
Editeur   Editions de Fallois
Lieu Edition   Paris
Année Edition   2018
Collation   640 p
Format   23 cm
ISBN   979-1-03-210200-8
Prix   23,00 eur
Langue Edition   français
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 2
SiteNuméroCoteSectionEtat
LES MESNULS 1783980005096 R DICAdultesSorti jusqu'au 11/04/2019
MONTFORT 8420023664 R DICAdultes / BibliothèqueEn Transit de VILLIERS vers MONTFORT
STGERMAIN 0181760550 R DICAdultesEn Transit de MONTFORT vers STGERMAIN
JOUARS 1783210059646 R DICAdultesSorti jusqu'au 06/04/2019
GAMBAIS 1782630009415 R DICAdultesSorti jusqu'au 13/03/2019
Résumé : 30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l'État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu'une passante, témoin des meurtres. L'enquête, confiée à la police d'État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l'appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration. Mais vingt ans plus tard, au début de l'été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu'il s'est trompé de coupable à l'époque. Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses. Qu'est-il arrivé à Stephanie Mailer' Qu'a-t-elle découvert' Et surtout: que s'est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea'

Commentaires

J'ai trouvé le pitch de "La disparition de Stéphanie Mailer" des plus aguicheurs : une ravissante journaliste vient trouver le flic Rosenberg quelques jours avant son départ à la retraite pour lui annoncer qu'il s'était trompé 20 ans plus tôt dans la résolution d'une ancienne affaire. En effet, le maire de la petite ville d'Orphéa, sa famille et une passante avaient été sauvagement assassinés le soir de l'ouverture du festival de théâtre de la ville. Pas de bol, elle disparaît mystérieusement quelques heures plus tard, obligeant Rosenberg à se replonger dans cette terrible enquête... On retrouve ici tous les ingrédients des précédents livres de Joël Dicker : les Hamptons, théâtre naturel et sauvage de tous ces drames ; le trauma, qui taraude notre flic Rosenberg et nous tient un peu trop longuement en haleine pendant tout le livre ; l'histoire d'amour pure et idyllique, voire cul-cul suivant l'angle auquel on se place. L'écriture est accrocheuse, les personnages foisonnent et les pistes partent dans tous les sens. Et c'est bien là le problème : à trop vouloir perdre le lecteur, et bien ça ne tient plus la route, les multiples rebondissements de la fin décrédibilisant l'ensemble. Bref, un peu déçue, même si je l'ai dévoré. A vous de voir !
Vote: 
3
Average: 3 (1 vote)
Connectez-vous pour poster un commentaire