Le chemin muet
Auteurs   Gorodetzky, Nicolas (Auteur)
Editeur   Yanat
Année Edition   2014
Collation   1 vol. (243 p.)
Format   21 cm
indice Dewey   803
ISBN   978-2-9550712-0-5
Prix   20 EUR
Langue Edition   français
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
SiteNuméroCoteSectionEtat
MONTFORT 1784200005339 R GORAdultes / BibliothèqueSorti jusqu'au 09/10/2019
Résumé : Abstract : LE CHEMIN MUET Claire a 20 ans et vit à Bordeaux où elle poursuit des études d'infirmière. Nous sommes en 1944, le débarquement en Normandie a mis les Allemands sur la défensive mais la France n'est pas encore libérée. Claire est entrée dans la résistance pour des missions modestes mais son réseau va être capturé avec la coordination de la police française : Claire est arrêtée. Envoyée au Fort du Hâ, puis déportée vers l'Allemagne dans un des tout derniers convois à quitter la France : le convoi des 700, bientôt surnommé le Train Fantôme. Leur parcours est épouvantable et dure 53 jours, beaucoup meurent mais la progression est lente et inexorable. L'histoire peu connue du train fantôme est décrite avec une précision hallucinante. Claire débarque au Camp de concentration de Dachau, puis dans un camp réservé aux femmes : Ravensbrück. Elle apprend à survivre dans ce camp, aidée par la solidarité existant entre les prisonnières. Elle découvre alors l'étendue de l'horreur des camps de concentration : les exterminations, les privations, les expériences médicales...Puis elle est mutée vers un autre camp dans le sud, proche de Dresde : Flössenburg. Encore l'horreur et la survie grâce au système D. Là-bas elle tombe malade et s'évanouit pendant son travail en Kommando. Le gardien chargé de l'envoyer à l'extermination prend pitié d'elle et la dépose à l'hôpital de Dresde tout proche. Elle y est soignée et parvient à se faire intégrer dans l'équipe de soins. Elle travaille ainsi jusqu'au jour du bombardement de Dresde, qu'elle décrira avec une précision chirurgicale étant une des rares à l'avoir décrit de l'intérieur ! Survivante, elle s'enfuit et trouve refuge dans une ferme. Elle imagine chaque épisode de survie lié à l'intervention d'Anges gardiens qui la suivraient tout le long de ses pérégrinations.
Notes : Bibliogr. p. 243