Habiter mon corps
Compl. Titre  guide de méditation
Auteurs   Midal, Fabrice (Auteur)
Cornet, Clément (Auteur)
Editeur   Corsaire éditions - Pavillon noir
Lieu Edition   Paris
Collation   3 CD Livre audio/texte lu
ISBN   978-2-367-62439-6
Langue Edition   français
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
SiteNuméroCoteSectionEtat
JOUARS 1783210097631 650 MIDAdultesSorti jusqu'au 05/09/2020
Résumé : Ce livre audio se compose de trois parties qui vont vous aider à pratiquer la méditation et à vous sentir pleinement vivant. Première et deuxième partie : méditations. Chaque méditation est indépendante. Vous pouvez écouter la même méditation plusieurs fois avant de passer à la suivante. Les instructions étant progressives, il est préférable au début de les pratiquer dans l'ordre. Une fois votre pratique solidement installée, vous pourrez choisir une méditation particulière en fonction d'un point que vous souhaiterez travailler, notamment sur la posture. Nous vous conseillons d'être le plus régulier possible et de pratiquer un peu tous les jours. Vous pouvez pratiquer à toute heure de la journée, de préférence au même horaire chaque jour sans toutefois vous imposer une contrainte. Pour pratiquer les méditations, recherchez un endroit calme où vous ne risquez pas d'être dérangé, vérifiez le temps de pratique (certaines méditations sont courtes, d'autres plus longues) et prévoyez toujours quelques minutes supplémentaires pour rester assis en silence après le déroulement de la méditation. Vous pouvez pratiquer dans vos vêtements habituels, mais veillez à vous sentir confortable et à ce que votre respiration puisse être libre. Enlevez si possible vos chaussures. Vous pouvez méditer assis sur un coussin les jambes croisées, sur un banc de méditation ou sur une chaise, dans ce cas ne vous adossez pas et gardez les pieds au sol. Troisième partie : enseignements. Nous vous conseillons d'écouter cette partie après avoir pratiqué et vous être approprié les instructions et conseils. Fabrice Midal et Clément Cornet reviennent sur un préjugé : ce n'est pas parce qu'en méditant nous sommes immobiles que nous ne sommes pas en rapport avec notre corps, bien au contraire. Méditer, c'est habiter son corps.
Aucune information.